Une générosité saisonnière  

Selon France Générosité, 41 % du montant total des dons en 2018 a été fait sur le mois d’octobre, novembre et décembre. Le contexte fiscal, qu’il soit destiné aux particuliers ou aux entreprises, pousse les structures d’intérêt général à solliciter davantage leur communauté en fin d’année.

En effet, si un particulier fait un don avant le 31 décembre, il peut déduire 66 % du montant de son don de son impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de son revenu imposable.

Pour une entreprise, c’est le même principe : toute entreprise peut déduire de son impôt sur les sociétés 60 % du montant de son don, pour un montant inférieur ou égal à 10 000 euros ou dans la limite de 5 ‰ de son chiffre d’affaires annuel hors taxe, lorsque le don est supérieur à 10 000 euros.

La période de Noël reste également en France une période de générosité, qui nous incite à nous tourner vers les autres et ceux qui ont le plus besoin de nous. L’esprit de Noël est bien présent : merci à tous pour votre soutien précieux et votre générosité ! Nous avons plus que jamais besoin de vous pour déployer notre action !