Témoignage du Dr Claire Fourcade

Claire Fourcade

Dr Claire Fourcade

La biographie, c’est la vie

Médecin dans un service de soins palliatifs depuis 20 ans, je prescris tous les jours des médicaments contre la douleur, l’étouffement ou tous les symptômes d’inconfort. C’est nécessaire.
Depuis 3 ans et la création d’un accueil de jour, je prescris aussi de la sophrologie, de la réflexologie ou du jardinage. C’est un progrès évident !
Depuis 1 an, grâce à Léa et au Fonds pour les soins palliatifs, je peux aussi prescrire… une biographe.
Voulez-vous écrire le livre de votre vie ?
L’un a dit oui pour lui-même : « Je ne le montrerai à personne parce que je veux être libre de tout dire. »
L’une a choisi d’en faire un cadeau à son mari « qui croit qu’il connaît tout de moi alors que j’ai tant de choses à lui faire découvrir… »
Une autre écrit pour ses enfants dont la vie et un parcours chaotique l’ont séparée : « Pour qu’ils comprennent que je les ai toujours aimés et que je les aime encore. »
Mettre sa vie en mots, en rassembler tous les morceaux, créer un bel objet à la reliure et au contenu uniques pour une vie elle aussi unique.
Lors des premières séances, ils sont tous revenus en larmes, et je me suis demandé si l’exercice était bien raisonnable. Peut-être était-ce trop difficile après tout, trop émouvant, trop dangereux ?
Oui, il y a des souvenirs qui reviennent, de la joie et du chagrin mêlés, des émotions qui brassent le cœur. Puis tous m’ont dit, chacun avec ses mots, combien ces larmes étaient libératrices, apaisantes et consolatrices.

Dr Claire Fourcade
Pôle de soins palliatifs Polyclinique Le Languedoc, Narbonne

Qu’est ce que la biographie hospitalière ?

La biographie hospitalière consiste à proposer à des personnes gravement malades, pour lesquelles il n’y a pas d’espoir de guérison, de faire le récit de leur histoire et de recevoir gracieusement le livre de leur vie relié dans les règles de l’art.

Cette démarche apporte une plus-value dans le développement des soins palliatifs et contient une valeur humaniste qui dépasse les murs de l’hôpital : à travers les familles, les biographes hospitaliers, les soignants, les équipes, les relieurs et les différents partenaires. C’est toute une chaîne de solidarité qui se crée autour de la personne gravement malade.

Nous remercions vivement nos différents partenaires financiers qui nous ont permis, en l’espace de 7 ans, de soutenir et d’accompagner 12 établissements dans le développement de ce beau projet – dont 5 réunis en un Groupement hospitalier de territoire !
C’est un début encourageant mais encore insuffisant pour ancrer ce nouveau métier dans le fil rouge qu’il représente en soins palliatifs. Le biographe hospitalier intervient dans différents services et assure la continuité du soin biographique : quand une personne malade change de service ou rentre dans son lieu de vie (domicile, Ehpad), elle peut continuer sa biographie hospitalière.
C’est bien pourquoi nous nous engageons résolument dans l’essaimage partout en France de cette démarche innovante d’accompagnement et de transmission.

Pour en savoir plus sur la biographie hospitalière, cliquez ici