Jean Ruellan, administrateur de la Fondation PFG : « Nous souhaitons soutenir les acteurs qui œuvrent pour un accès aux soins palliatifs pour tous, et faire bouger les lignes »

 

La Fondation PFG a décidé de renforcer son soutien au Fonds pour les soins palliatifs. Jean Ruellan, administrateur, explique les motivations de cet engagement.

Au regard de la crise sanitaire, pourquoi la Fondation PFG a-t-elle décidé de soutenir plus largement le champ de la santé et plus précisément celui de la qualité de vie des personnes gravement malades, voire en fin de vie ?

Jean Ruellan – © Carlos-Ayest

La Fondation PFG porte dans ses gènes, et depuis toujours, son engagement pour accompagner la fin de vie, le temps des obsèques et le deuil en France. Au-delà, cette mission est profondément ancrée dans les valeurs du groupe OGF, qui ont présidé à la création de la Fondation.
Il ne faut donc pas voir notre soutien au Fonds pour les soins palliatifs comme conjoncturel ou en réponse à la crise sanitaire actuelle. Il fait partie intégrante de notre raison d’être. Nous portons depuis toujours une attention forte à l’accompagnement des familles pour les aider à entrer dans un deuil apaisé.

Pourquoi la Fondation PFG renforce-t-elle son soutien financier pendant 5 ans auprès du Fonds pour les soins palliatifs ?

Notre mission s’inscrit dans la durée. Elle n’aurait pas de sens à travers ce que je pourrais appeler «des actions de communication ponctuelles ». Nous avons depuis toujours la conviction que les conditions liées à la fin de vie en France ne sont pas toujours bien appréhendées. L’action du Fonds pour les soins palliatifs nous apparaît donc essentielle. A travers notre engagement, nous souhaitons soutenir les acteurs qui œuvrent pour un accès aux soins palliatifs pour tous, et faire bouger les lignes.

« Le FPSP permet de professionnaliser, fédérer et accélérer le développement de nombreux projets au niveau national et local. »

En quoi le Fonds pour les soins palliatifs est-il un accélérateur d’innovation ?

La Fondation PFG existe depuis 10 ans. Au cours de ces années, nous avons pu constater que beaucoup d’initiatives sont portées par le tissu associatif local, à travers tout le territoire. En apportant un savoir-faire, une expertise et des moyens complémentaires, le Fonds pour les soins palliatifs permet de professionnaliser, fédérer et accélérer le développement de nombreux projets au niveau national et local.

Si vous deviez qualifier le Fonds pour les soins palliatifs, que diriez-vous?

Contrairement à ce que pourrait laisser penser le nom, le Fonds pour les soins palliatifs n’est pas une simple ressource financière dans laquelle tous les acteurs des soins palliatifs peuvent puiser. C’est une structure très opérationnelle qui est un facilitateur pour accompagner et développer toutes les initiatives. C’est en cela que son rôle est essentiel !