Soins palliatifs : Pourquoi, pour qui, où, quand et comment ?

Les soins palliatifs ont pour objectif d’améliorer la qualité de vie des personnes gravement malades et de leurs familles, par la prévention et le soulagement de la douleur.

Pourquoi bénéficier des soins palliatifs ?

Les soins palliatifs permettent de soulager la douleur et d’assurer la meilleure qualité de vie possible au patient et à ses proches. Ils sont tournés vers les besoins de la personne et son projet de vie. Ils offrent une prise en charge globale de la souffrance : souffrance physique, sociale, psychologique et spirituelle. Enfin ils permettent d’élaborer un protocole de soins, de traitements et d’accompagnement au plus près de son projet de vie.

 

Qui peut bénéficier des soins palliatifs ?

Les soins palliatifs s’adressent aux personnes gravement malades dont le pronostic vital est en jeu. Toute personne peut bénéficier de la médecine palliative : nouveau-né, enfant, adolescent, adulte.

 

Où sont les soins palliatifs ?

Les soins palliatifs peuvent être prodigués à l’hôpital, à domicile ou dans une institution (EHPAD, maisons de retraite, maisons d’accueil spécialisées…), grâce notamment à des équipes mobiles pluridisciplinaires.

 

A quel moment peut-on bénéficier des soins palliatifs ?

Une personne gravement malade peut recevoir des soins palliatifs :
– à un stade précoce de la maladie, et particulièrement lorsque celle-ci est évolutive et qu’elle nécessite un confort de vie
– à un stade avancé de la maladie et lorsque que le pronostic vital est menacé
– en phase terminale, lorsque les traitements curatifs sont sans résultat contre la maladie

 

Comment sont-ils déployés ?

Les soins palliatifs existent au sein de toutes les spécialités. Ils englobent des soins, des traitements personnalisés et adaptés aux besoins de la personne gravement malade. Ils s’associent également à un accompagnement humain qui améliore la qualité de vie du patient et de ses proches.

Le Fonds pour les soins palliatifs s’attache à développer des projets innovants permettant d’améliorer la qualité de vie des personnes gravement malades, que ce soit en unités de soins palliatifs, à l’hôpital, à domicile et dans le médico-social. Il agit à travers différents programmes d’action : information, approches non médicamenteuses, travaux de recherche et d’études, innovations sociales. Ces projets visent également à prendre mieux en compte l’accompagnement des proches et l’épuisement des soignants.