La qualité de vie dans l’accompagnement en soins palliatifs

Améliorer la qualité de vie de la personne gravement malade et de ses proches fait partie des priorités du Fonds pour les soins palliatifs.

Qualité de vie et soins palliatifs

La qualité de vie de l’être humain touche plusieurs dimensions de la vie : dimensions physique, psychique, sociale et spirituelle.
La qualité de vie d’une personne gravement malade est au cœur d’une prise en charge en soins palliatifs. L’attention portée à la personne malade fait partie des préoccupations quotidiennes en médecine palliative. Cette médecine de vie est centrée sur les besoins de la personne et sur son projet de vie.

L’amélioration de la qualité de vie au cœur de l’action du Fonds pour les soins palliatifs

Dans cette perspective, le Fonds pour les soins palliatifs s’attache à initier, soutenir, accompagner et déployer des approches complémentaires visant à améliorer la qualité de vie des personnes en soins palliatifs et de leurs proches aidants, comme par exemple :
– des soins de confort (séances de toucher-massage, de sophrologie, de socio-esthétique, d’hypnose médicale)
– la biographie hospitalière permettant aux personnes gravement malades de faire le récit de leur histoire et de recevoir gracieusement le livre de leur vie.
– des aires de jeux inclusives permettant aux enfants malades pris en charge en soins palliatifs pédiatriques de vivre au sein de l’hôpital, un temps partagé de joie avec leurs amis ou leurs familles…

Le Fonds pour les soins palliatifs soutient également des travaux de recherche comme la validation d’échelles pour mesurer le degré de satisfaction des personnes malades (échelle FAMCARE-Patient) ou pour évaluer leur degré d’autonomie (l’échelle API : Autonomy Preference Index). Le développement de ces outils dans une démarche qualité permet d’améliorer constamment la prise en charge en soins palliatifs.

Ces nombreux projets sont développés pour améliorer la qualité de vie des personnes gravement malades et de leurs proches. Ils leur permettent ainsi d’appréhender cette étape de vie plus sereinement.