Docteur France Vautier, médecin coordonnateur en soins palliatifs à domicile

Médecin de soins palliatifs depuis 1988, le Docteur France Vautier a exercé dans différentes structures : long et moyen séjour gériatriques, Ehpad, équipes mobiles, HAD, USP et depuis 5 ans ½ en réseau. Elle est aujourd’hui médecin coordonnateur en soins palliatifs à domicile, au sein du réseau de santé Paris Ouest (7e, 15e et 16e arrondissements). Ce réseau, intégré à la Maison des Ainés et des Aidants (M2A), est porté par une association financée par l’ARS.

Pouvez-vous nous expliquer ce que sont les soins palliatifs à domicile ?

Docteur France Vautier

Les soins palliatifs à domicile consistent à apporter aux personnes gravement malades qui souhaitent rester chez elles jusqu’à leur décès tous les soins nécessaires : lutte contre la douleur, soins de nursing, accompagnement psychologique et social, écoute et accompagnement du proche aidant.

Dans quel cadre intervenez-vous ?

Nous intervenons à la demande de nos différents partenaires (médecins généralistes, médecins hospitaliers, intervenants libéraux, SSIAD, HAD, équipes mobiles, USP, etc.), avec l’accord du médecin traitant.
Notre équipe est constituée de deux médecins, deux infirmiers coordonnateurs et d’une psychologue coordinatrice. Nous ne prescrivons pas, nous avons une mission d’expertise (de la douleur, des symptômes non soulagés).
Nous faisons une première visite d’évaluation en binôme (médecin, infirmier) afin d’évaluer les besoins et la situation de la personne malade et de son aidant. Nous recherchons les intervenants libéraux nécessaires tels que masseurs-kinésithérapeutes, psychologues, infirmières, ou des aides matérielles.
Nous faisons ensuite un suivi régulier pour adapter la prise en charge le plus possible à l’évolution de la situation de la personne, éviter les passages aux urgences et anticiper une hospitalisation en unité de soins palliatifs si nécessaire.
Nous sommes en lien avec tous les intervenants, le patient est inclus dans une astreinte permettant de faire venir si besoin un médecin au courant de la situation.

Tout est mis en œuvre pour assurer la meilleure qualité de vie possible à la personne gravement malade et à ses proches.

Quels sont les avantages des soins à palliatifs à domicile ?

L’avantage des soins palliatifs à domicile est que le patient reste dans son lieu de vie, entouré de ses proches et de ses voisins. C’est un cadre de prise en charge et d’accompagnement beaucoup moins angoissant qu’en institution, qui préserve aussi le lien social. Tout est mis en œuvre pour assurer la meilleure qualité de vie possible à la personne gravement malade et à ses proches.

Toutes les personnes malades peuvent-elles bénéficier de soins palliatifs à domicile ?

Ce n’est pas la pathologie qui détermine le maintien à domicile ou non, mais la situation familiale, sociale et matérielle de la personne malade. Toutes les pathologies peuvent être prises en charge à domicile jusqu’au décès, sauf en cas d’apparition d’un symptôme réfractaire (symptôme impossible à gérer) ou d’épuisement familial.

Comment s’est organisé votre travail pendant la période de la Covid ?

En ce qui concerne la période Covid, après un temps de télétravail pour toute l’équipe, j’ai repris les visites à domicile en solo (bien équipée) car, même si les signalements ont diminué, il y a eu des demandes quand même.
Par contre, nous avons été très sollicités par téléphone pour des conseils pour nos collègues, d’Ehpad notamment, et nous avons transmis les recommandations thérapeutiques de la SFAP.
Nous avons de plus participé à une astreinte Covid départementale, demandée par l’ARS, à l’intention des professionnels, qui a débuté le 1er avril et qui est toujours active.
Toute l’équipe est actuellement revenue en présentiel, en gardant une journée par semaine de télétravail.