L’aire de jeux inclusive à l’hôpital Necker-Enfants malades un an plus tard

Récit d’Aleth Massip-Pouard, Unité fonctionnelle de médecine palliative, hôpital Necker-Enfants malades

 

« Que de fonds de culotte d’enfants se sont élimés sur ces toboggans jaunes depuis un an, s’imaginant glisser dans une rampe de lancement, puis hop, 3 tours de tourniquet en s’inventant toutes les histoires de la terre !

« Gooooo ! Décollage immédiat pour combattre pirates et autres créatures qui veulent prendre d’assaut le château ! »

« … Je suis le plus fort, regardez maman, papa, on chasse tous les dragons qui veulent venir dans la tour ! »

« N’aies pas peur Pauline, j’te protège contre les méchants ! »

 

Depuis un an, on peut entendre ces phrases d’enfants qui semblent si anodines, si ordinaires et auxquelles on ne fait même plus attention sur une aire de jeux.

Ces phrases, ces rires sont des pépites de bonheur, des vrais joyaux, du bonheur à l’état brut dans un hôpital pédiatrique. Ces instants de jeux et d’émotion intense sont vécus par des enfants différents, différents à cause d’une maladie très grave qui les empêche de vivre comme tous les autres enfants, et qui les exclut des aires de jeux traditionnelles. Depuis un an, ces enfants différents ont enfin accès à une aire de jeux inclusive spécialement conçue pour eux.

Les enfants et leurs parents en ont rêvé, l’équipe mobile de soins palliatifs de l’hôpital Necker-Enfants malades et le Fonds pour les soins palliatifs l’ont installée, pour le plus grand bonheur de tous, petits et grands ! »