24e Congrès de la SFAP : 2 projets primés

Le 24e Congrès de la SFAP s’est tenu du 19 au 21 juin dernier à Marseille, sous le thème « Désir et désirs… ».

sfapSi les désirs en soins palliatifs sont multiples et ambivalents, il s’agissait, pour le comité scientifique de la SFAP et le comité d’organisation de ce Congrès, d’être particulièrement vigilants sur la nécessité de concilier désirs et réalités pour que les désirs soient source de progrès au quotidien. C’est dans cet esprit que les intervenants et les communications ont été choisis.

Aussi le Fonds pour les soins palliatifs est particulièrement fier de vous présenter deux projets dont les communications sous forme de poster ont été primées : « Ecrits et paroles, DVD pédagogique sur les directives anticipées » et « Validation de l’échelle API ». Nous félicitons nos porteurs de projet – PalliAquitaine et le docteur Isabelle Colombet – pour leur engagement, leur créativité et les remercions de leur confiance.

Le premier projet, « Ecrits et paroles, DVD pédagogique sur les directives anticipées », a été développé par PalliAquitaine, sur une idée originale de l’HAD Santé service Bayonne et Région. Ce DVD pédagogique offre des lectures théâtralisées de véritables directives anticipées et des tables-rondes réunissant différents professionnels et un accompagnant bénévole. Le poster réalisé pour ce congrès présente l’évaluation qualitative menée ces derniers mois par PalliAquitaine et le Fonds pour les soins palliatifs. Ce support original pluri-professionnel représente une aide à la réflexion sur les directives anticipées pour les professionnels et le grand public.

Le deuxième projet est un projet de recherche porté par l’Hôpital universitaire Cochin, à Paris : « Autonomy Preference Index (API) et anticipation des décisions chez les patients atteints de cancer incurable ». Les structures de soins palliatifs ont une vocation de formation et de recherche, afin de développer la culture palliative dans le milieu médical et d’améliorer la prise en charge de la personne malade. Le développement d’outils dans une démarche qualité permet d’améliorer constamment la prise en charge de la personne malade et de ses proches. Ce projet en particulier consiste en la traduction et la validation transculturelle de l’échelle API auprès de personnes en phase avancée de cancer pour évaluer le degré de l’autonomie des personnes malades.