1er janvier 2011…1er janvier 2021 – Le mot de la présidente, Laure Copel

 

© C. Marcilhacy/Agence Oblique

Il y a dix ans déjà : le Fonds pour les soins palliatifs était créé…
Début 2011, l’ambition de notre action était déjà très claire : entreprendre et innover afin de soutenir la prochaine génération d’une médecine d’accompagnement et de prise en charge des personnes gravement malades ou en fin de vie.
Il y a 10 ans, nous avions fait le constat qu’il manquait un acteur pour être un trait d’union efficace et inventif entre ceux qui, sur le terrain, ont des idées pour agir et ceux qui peuvent les aider par une aide financière mais aussi méthodologique.
Ainsi, nous avons pensé le FPSP comme un incubateur de projets pour soutenir, créer et déployer des solutions durables au service des personnes malades, de leurs proches et des équipes soignantes.
Notre structure, unique en France, par sa nature et sa méthode, entre aujourd’hui dans sa 11e année d’activité et les résultats sont là :    
– 90 projets accompagnés
– près de 7 millions d’euros collectés grâce à une trentaine de partenaires fidèles et à une communauté de 850 donateurs particuliers.

« 90 projets accompagnés et près de 7 millions d’euros collectés grâce à une trentaine de partenaires fidèles et à une communauté de 850 donateurs particuliers. »

 
– des compétences professionnelles prouvées et un savoir-faire reconnu.

Mais pour les 5 prochaines années, les défis restent nombreux : rendre « populaire » la médecine palliative ; être plus présent dans les structures du médico-social et au domicile et ce, dans chacune de nos régions ; lutter contre la double exclusion des personnes précaires et gravement malades ; mais aussi avoir des ressources pérennes pour répondre plus rapidement aux besoins de nos porteurs de projet.
Pour toutes ces belles missions, nous pouvons compter sur une équipe solide, dynamique, engagée et pour laquelle j’ai une réelle admiration.
Avec votre aide et celle du conseil d’administration que je préside, j’ai confiance dans notre capacité à poursuivre notre développement et à enclencher un véritable changement d’échelle.
Après une année particulière qui a éreinté les équipes soignantes et épuisé tous les Français, nous restons toujours très mobilisés et plus que jamais nous avons besoin de votre soutien : merci du fond du cœur pour tout ce que vous nous apportez.  

Docteur Laure Copel, Présidente du Fonds pour les soins palliatifs