1000 sourires et 1000 mercis !

Depuis 2017, le FPSP soutient un projet de toucher-massage pour les enfants atteints d’un cancer et hospitalisés à l’hôpital de jour du Centre hospitalier intercommunal de Poissy – Saint-Germain (CHIPS).

Grâce à la mobilisation de nombreux donateurs en décembre dernier, nous avons pu faire perdurer ce projet. Mais avec la crise sanitaire, celui-ci a été suspendu pendant 8 mois.

Début septembre, la commission sanitaire du CHIPS a donné son accord pour la reprise du projet. C’était un beau cadeau pour la rentrée scolaire et pour tous ces enfants malades !

Quant aux soignants, ils étaient heureux de voir la salle de massage à nouveau en service.

Depuis, les enfants pris en charge à l’hôpital de jour peuvent de nouveau bénéficier de séances de toucher-massage à un rythme régulier.

Intégrées aux soins, ces séances sont proposées dans le cadre d’une prise en charge globale, attentive à la qualité de vie tout au long des traitements.

Les massages favorisent la confiance, la détente et les échanges positifs entre enfants, parents et soignants.

Ce sont des moments attendus des enfants malades et de leurs parents.

Encore merci à nos donateurs d’avoir permis à ce beau projet de perdurer !

 

Témoignage du Dr Béatrice PELLEGRINO, OncoPédiatre

« Ce projet permet d’inclure des soins non médicamenteux dans le projet de soins des enfants et des familles, dans une approche globale indispensable dès le début de la prise en charge.

Nous pouvons aborder avec les familles, toute l’importance du « prendre soin » dans la qualité de la guérison.

Les traitements et les soins hospitaliers proposés peuvent être source de bien-être et de perception positive du corps parfois douloureux ou modifié.

Ce projet permet un partage d’expérience intéressant entre les services de pédiatrie et d’oncologie adulte, avec une reconnaissance par l’établissement et l’ensemble des professionnels, de l’importance de ces soins de support innovants.

Nous souhaitons poursuivre ces soins, tant les bénéfices sont importants pour les patients, leurs aidants et les soignants. »